vendredi
20
octobre 2017

A l'encontre

La Brèche

 

Table des matières
«Financement additionnel de l’AI»: la corde qui soutient le pendu
Un Non pour relancer l’AI
Maillon nécessaire d’une destruction: le Oui
Un contexte invalidogène
Des prises de parole… tardives
Une cotisation de 0,72 % pour les salariés et de 1,08 pour les employeurs
Le pire est déjà programmé, dans le sillage du «moins pire»
Refus et suppression de rentes
Miner l’AI, pour sauver l’AVS !
«Lève-toi et marche !»: Jésus du Bois-Reymond
L’embrouille d’un calcul, avec les 67 ans au bout

Version pdf (592 Ko)

Commentaires fermés.

Le 21 septembre une nouvelle journée de mobilisation contre le «Code du travail à la Macron» aura lieu en France. Le 22 septembre, le Conseil des ministres examinera les ordonnances de Ia «loi travail XXL». Puis le Président signera et le Parlement n’aura rien à dire, de facto. Donc seule l’action directe prend toute sa place. Et les explications, par exemple, que donnent du contenu de cette contre-réforme les membres du Syndicat des Avocats de France

8. L'accord d'entreprise primera sur la loi et le contrat de travail

9. Casser la loi

10. La fusion des instances représentatives du personnel

11. Diluer la négociation collective

12. Le fonctionnement des instances représentatives du personnel

13. Le recours au référendum

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org